UNE RÉUSSITE INESPÉRÉE


 

Mansour est un jeune homme de 27 ans. 

 

Recueilli dans la rue à l‘âge de 13 ans par le Samu Social de Dakar son pronostic vital était engagé: drogué, dénutri, sans attaches.

 

 

Peu à peu et après de nombreux retours dans la rue son état s’est amélioré et sa bonne volonté s’est manifestée.

 

 

En 2019, il a été décidé de l’accompagner selon son désir afin d’aller travailler dans une boulangerie.

 

Avec l’aide des éducateurs, du patron  extrêmement bienveillant, des moyens financiers de Juniclair et du soutien du Samu, le jeune homme a pu acquérir son indépendance sous surveillance dans un minuscule studio aménagé.

 

 

Pris en charge pendant 6 mois à l’hôpital pour son addiction à la drogue il est maintenant en mesure de passer son CAP de boulanger (il a appris les rudiments de lecture et d’écriture), d’avoir un salaire et selon sa volonté se marier notre grande surprise).

 

 

Nous avons retrouvé une de ses tantes, la réunification familiale a été longue mais réussie.

 

Mansour est un « père » pour les jeunes du Samu qu'il fréquente tous les jours et avec lesquels il partage leur repas ; c’est un exemple, un moteur pour les petits délinquants.

 

 

Ce cas nous conforte dans l’idée que la formation professionnelle est un gage de réussite pour ces enfants abandonnés et qui deviennent des héros (le mot n’est pas trop fort) des exemples pour les autres enfants des rues.